Accueil > Projets, travaux > Projets > Construction d’une ZAC Multi-site

Construction d’une ZAC Multi-sites

Contenu de la page : Construction d’une ZAC Multi-sites

LE PROJET DE ZAC (ZONE D’AMÉNAGEMENT CONCERTÉ) MULTI-SITES

Le projet de ZAC Multi-Sites est lié à une demande croissante en logements sur le territoire de Saint-Julien de Concelles et plus généralement sur le secteur du Vignoble Nantais.

Le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale), approuvé en 2008, fixe un objectif de 20 000 logements supplémentaires sur le territoire d’ici 2020.

Le projet vise à :

  • Concevoir un aménagement respectueux d’une approche durable de l’urbanisme
  • Aménager un site en continuité des espaces existants.
  • Assurer une mixité sociale permettant à tout type de population d’accéder au logement.

La programmation de l’opération :

Sur un périmètre de 23 hectares, le programme d’aménagement de la Zone d’Aménagement Concerté prévoit :

_* La construction d’environ 450 logements (dont 28% de logements sociaux) sur quatre secteurs : Port Égaud, La Meslerie, La Petite Courbe et la Graholière.

  • La réalisation d’un équipement public (non défini à ce jour).
  • Environ 130 lots destinés à être vendus à des particuliers
  • Des logements locatifs sociaux et en accession sociale

AVANCEMENT DU PROJET

En 2009, le projet de ZAC Multi-Sites a donné lieu à une évaluation en termes de faisabilité technique et à une prise en compte des observations de la population.

En 2009, le Conseil Municipal a confié l’aménagement de la Zone d’Aménagement Concerté à l’entreprise publique locale, la Société d’Économie Mixte Loire Océan Développement.

En 2012, une enquête publique ayant 3 objets a été réalisée :

  • Enquête pour la déclaration d’utilité publique emportant mise en compatibilité du Plan d’Occupation des Sols et valant enquête travaux,
  • Enquête loi sur l’eau
  • Enquête parcellaire.

En 2013, le programme des équipements publics et le dossier de réalisation de la ZAC ont été approuvés.

Au début de l’année 2014, la Préfecture a transmis les arrêtés de Déclaration d’Utilité Publique et de Loi sur l’Eau, permettant ainsi le démarrage des travaux sur le secteur de la Graholière, identifié comme le premier à être urbanisé.

En 2015, le secteur de la Graholière est ouvert à la commercialisation.

LES PARTENAIRES DU PROJET